Social Icons

Pages

samedi 5 mars 2016

Arrondissez vos fins de mois en revendant vos photos

Vous êtes passionné par la photographie ? Que vous soyez photographe amateur ou professionnel, vous pouvez gagner de l’argent en revendant vos photos sur internet, via les banques d’images, appelées également microstocks. Les principales personnes qui recherchent ce type de photographies, sont les propriétaires de sites e-commerce, les graphistes, les webmasters, les blogueurs etc.

Fonctionnement : Vous vous inscrivez sur le site, vous créez votre galerie, et vous téléchargez vos photos. Une fois qu’elles auront été validées par le service de modération du site, elles seront affichées. Il y a quelques règles à respecter pour que vos photos soient en règle avec les critères des banques d’images. Vous devez bien évidemment être l’auteur de la photo, et vous devez aussi posséder toutes les autorisations nécessaires relatives aux éléments présents sur la photo (personnes, bâtiments, produits…).
Les inconvénients : Les prix par vente sont faibles, celà se joue donc sur la quantité des images. Il faut donc avoir un grand nombre de photo à envoyer et envoyer ses images sur un grand nombre de sites. Autre inconvénient : les banques d'images qui vous apporteront le plus de vente sont en anglais. C'est un frein si vous maîtrisez mal cette langue.

Fotolia recherche les clichés originaux et d'actualité.
Biosphoto recherche les clichés de paysages ou d'animaux.
Shootnews héberge vos photos de stars prises sur le vif ou d'actualité qui pourront ensuite être achetées par les médias.
Shutterstock  recherche des images locales et authentiques qui comprennent des paysages urbains, des familles, des points d'intérêt et bien plus.
Istockphoto est de loin le microstock le plus sélectif. Mais il est très efficace en ce qui concerne les ventes.
Sur Dreamstime, l'inscription est simple, mais l'acceptation des images est assez sélective. Dreamstime vient tout de suite après Shutterstock et Istockphoto en ce qui concerne l'efficacité des ventes.
Autres microstocks : Stockxpert / 123RF / Feature Pics / Alamy.

Pour préparer vos photos, quelques règles simples :
- Pas de bruit (vraiment aucun...), c'est la principale raison de rejet par les banques d'images.
- Pas de retouches trop originales : le client préfère souvent retoucher lui-même, et certaines banques d'images vous refuseront les retouches trop poussées.
- Si vos images comportent des visages reconnaissables, vous devez joindre une autorisation signée par le modèle (= model release), sauf dans le cas de licences éditoriales (Shutterstock).
Chaque banque d'image propose son exemple de model release, mais vous pouvez utiliser celui proposé par iStockPhoto, enlever le logo, et l'envoyer à toutes les banques d'images : ceci sera accepté.
- Pas de marques, et pas d'objets sous brevet : vous ne pouvez pas envoyer de photos d'objets dont on voit la marque, ou d'objets reconnaissables, sous brevet. Si vous photographiez des objets, préférez des objets anciens, ou des détails non indentifiables.

Voir toutes les autres offres pour arrondir ses fins de mois

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 

Nombre total de pages vues

 
Blogger Templates